← Back to articles

Semer l’engagement citoyen

Carolanne Tremblay ,

En cette Journée mondiale du recyclage, j’ai envie de vous parler de mes anciens élèves. Comme vous vous rappelez peut-être, j’ai démissionné de l’enseignement il y a un peu plus de deux ans.

Pourquoi la Journée du recyclage me donne-t-elle particulièrement envie de vous parler d’eux, encore ? Parce qu’une des premières activités que je faisais avec mes nouveaux groupes était à propos de la gestion des déchets.

J’animais un cours appelé « citoyenneté responsable », du premier au cinquième secondaire. Je les côtoyais pendant cinq belles années où j’avais la chance de réellement apprendre à les connaître. Pour leur permettre de bien comprendre le rôle d’un citoyen responsable, ils travaillaient cinq grandes valeurs au cours de leur cursus scolaire. L’écologie était la première que nous visitions !

Je me souviens de leur visage attentif et plein d’entrain quand arrivait cette première activité:

  • Nous faisions, tous ensemble, une grande visite de nos poubelles.
  • Un grand remue-méninges de ce que nous pouvions dénicher en les fouillant.
  • Une fois tous les déchets trouvés, ils devaient déterminer quoi allait où (nous les mettions dans le bac de recyclage, dans le bac à compost, nous le réutilisons ou il va vraiment à la poubelle).
  • Un grand débat suivait pour chaque déchet.

C’était une première activité qui menait à la réalisation de nombreux projets de collaboration, comme l’organisation de marches de solidarité, la participation à des événements bénévoles et plein d’autres.

Mes anciens sont maintenant grands, bien que plusieurs étaient déjà plus grands que moi à l’époque ;-). Ils sont maintenant des adultes et je les vois mettre à profit ce que nous avons travaillé ensemble pendant les cinq années où ils ont participé à mes ateliers.

Je les vois étudier en développement durable, créer de grands espaces verts, participer à des jardins communautaires, devenir intervenants sociaux, se diriger vers le droit, la politique.

Je les vois acheter leurs vêtements dans des friperies ou récupérer ceux de leurs amis.es, réutiliser des contenants pour apporter leur collation au travail, acheter des paniers fermiers biologiques.

Je les vois trier leurs déchets, s’occuper de leur bac à compost, discuter avec leurs voisins de l’importance de réduire ce qui sera envoyé au dépotoir, manifester, débattre, s’engager dans leur communauté.

Je croise régulièrement mes anciens élèves. Ils sont devenus des adultes concernés par l’environnement, par leur communauté, par le bien commun. Ils font leur place, petit à petit, dans ce monde de grands qui ont, pour plusieurs, oublié qu’un jour ils ont rêvé de mieux pour leur société.

Jusqu’à présent, mes anciens me prouvent qu’ils sont devenus des citoyens responsables. Ce qu’ils me démontrent encore plus, c’est qu’ils aident les gens autour d’eux à faire de même. Je suis étonnée de voir que les bons gestes dont nous avons discuté, que nous avons faits ensemble, ont laissé cette empreinte sur leur façon d’agir !

Voici ma citation préférée de Gandhi que je leur partageais : « Soyez le changement que vous voulez être dans le monde. » Et ils ont réussi à le faire. Ils sont le changement !

Je suis fière d’eux.

Carolanne Tremblay

Directrice, secteur technopédagogique

Share this post!

Get the latest news directly in your inbox!

Caring technologies are at the heart of the Optania blog. You are a teacher, a school administrator, a parent or a student and are interested in education? Follow us to learn more about the integration of technologies in the classroom, innovative pedagogies, the school of the future and more...

Demystifying therapy - The first appointment

Alexandra Verreault ,

In my last article, I highlighted the importance of the first phone call as the moment where the relationship with your therapist begins. The first appointment often follows suit; this is when you will finally meet your therapist.

Read →

Enter in the caring technology era

Contact Optania